Publié par : pintejp | août 11, 2017

Le greylisting, la nuance de gris pour faire face aux cyberattaques

Une étude récente estime qu’une cyberattaque mondiale, telle que WannaCry ou NotPetya, peut provoquer jusqu’à 53 milliards de dollars de pertes économiques. Pour se protéger contre ces menaces, la mise en place au sein des entreprises de listes blanches (ou white lists) est couramment privilégiée. Cette technique de renforcement de la sécurité sur les endpoints, qui lutte contre les logiciels malveillants (malwares), permet en effet de mettre en place un contrôle des applications et des scripts exécutés. Cependant, l’utilisateur est la plupart du temps limité à deux modes : « approuver » ou « refuser ».
http://www.globalsecuritymag.com/Le-greylisting-la-nuance-de-gris,20170809,73101.html

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :