Publié par : pintejp | juillet 30, 2017

La France muscle sa cyberdéfense

En France, la liste – classifiée – des «opérateurs d’importance vitale» (OIV) compte quelque 230 entités, publiques et privées, jugées essentielles pour «le potentiel de guerre ou économique, la sécurité ou la capacité de survie de la nation», dans une douzaine de secteurs : énergie, eau, transports, télécoms, santé… La loi de programmation militaire de 2013 leur a imposé de nouvelles obligations en matière de cybersécurité : déclarer les incidents affectant leurs systèmes critiques, mettre en place des outils de détection, se soumettre le cas échéant aux contrôles de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi)… Le cap est fixé, et certains domaines, tels le nucléaire ou les transports, surveillés comme le lait sur le feu. Mais d’évidence, tous les secteurs ne sont pas au même niveau.

http://www.liberation.fr/futurs/2017/07/28/la-france-muscle-sa-cyberdefense_1586975

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :