Publié par : pintejp | juillet 15, 2017

L’ex-patron des renseignements électroniques britanniques n’est plus très chaud pour des backdoors

L’ancien patron du GCHQ, le service de renseignement d’origine électronique du Royaume-Uni, considère que l’installation de portes dérobées (backdoors) dans des outils de chiffrement est une mauvaise idée.

http://www.numerama.com/politique/274662-lex-patron-des-renseignements-electroniques-britanniques-nest-plus-tres-chaud-pour-des-backdoors.html

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :