Publié par : pintejp | juillet 14, 2017

J’ouvrais les caméras, les micros, je pouvais voir ce qu’ils tapaient»

«Gabriel», hackeur, a infiltré les milieux jihadistes sur les réseaux sociaux pour la DGSI. Suivant les instructions, il a recueilli des noms, listes de contacts, numéros de téléphone…

http://www.liberation.fr/france/2017/07/09/j-ouvrais-les-cameras-les-micros-je-pouvais-voir-ce-qu-ils-tapaient_1582711

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :