Publié par : pintejp | juillet 13, 2017

Cybercriminalité. À la poursuite du plus grand hackeur russe – Épisode 4/5

Quatrième volet : Le groupe de spécialistes de la cybersécurité finit par découvrir qui se cache derrière le pseudonyme Slavik. À 30 ans, Evgueni Mikhaïlovitch Bogatchev, créateur des logiciels malveillants Zeus et GameOver Zeus, serait en fait un agent du renseignement russe.

http://www.courrierinternational.com/article/cybercriminalite-la-poursuite-du-plus-grand-hackeur-russe-episode-45

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :