Publié par : pintejp | mai 11, 2017

« Le paysage des interfaces homme-machine que nous connaissons va profondément changer »

L’informatique affective allie psychologie, sciences cognitives, big data et « machine learning » pour créer une nouvelle génération d’applications, explique l’informaticien Lionel Prevost dans une tribune au « Monde ».
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/05/10/le-paysage-des-interfaces-homme-machine-que-nous-connaissons-va-profondement-changer_5125426_3232.html#cH053ehSKLqXZ9Cw.99

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :