Publié par : pintejp | avril 5, 2017

« Docteur Jekyll and Mr Hyde » : Le Big Data et son paradoxe cybersécuritaire

Dans le domaine très spécifique de la cybersurveillance, tous les grands éditeurs ont désormais investi le marché du Big Data. Les SIEM[1] de 2nde génération permettant la gestion des évènements et des incidents de sécurité viennent renforcer la capacité de détection de la cyber-menace. Ils se distinguent de la 1ère génération notamment par l’usage de base de données orientées Big Data. Couplée à des mécanismes de « machine learning », premier pas vers l’intelligence artificielle, les capacités de corrélation d’évènements sont ainsi décuplées de plusieurs ordres de grandeur par rapport à une solution SQL classique. En effet, l’analyse prédictive est un véritable enjeu de société, la NSA, organe américain de sécurité, construit ainsi le « Utah Data Center ». Il a pour but de stocker jusqu’à 1 yottaoctet[2] d’informations.

http://blog.conixsecurity.fr/docteur-jekyll-and-mr-hyde-big-data-paradoxe-cybersecuritaire/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :