Publié par : pintejp | février 3, 2017

Usages non autorisés des données personnelles : l’évolution “révolution” du droit d’opposition.

Le droit d’opposition au traitement de ses données personnelles reste aujourd’hui toujours affaibli par le “motif légitime” dont il faut justifier, et le responsable d’un traitement de données peut contester le motif présenté par l’opposant avant de décider d’arrêter le traitement des données.
Le nouveau règlement données personnelles, applicable le 25 mai 2018, renforce considérablement le droit d’opposition justement en incitant le responsable du traitement à arrêter le traitement sans attendre de confirmation sur le bien fondé d’un “motif légitime”.
Et cela ne semble pas avoir été relevé jusqu’à maintenant, alors pourtant que la nouvelle disposition a potentiellement un impact important sur les procédure de gestion de nombreux processus informatiques impliquant des données personnelles, sur le web ou ailleurs. Analyse.
En savoir plus sur http://www.village-justice.com/articles/Usages-non-autorises-des-donnees-personnelles-evolution-revolution-droit,24139.html#hxcBk8jF6358jArx.99

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :