Publié par : pintejp | janvier 6, 2017

Cyber FBI…aïe aïe aïe !

Si la critique est facile, il convient dans certains cas d’en saluer la nécessité salutaire de la prononcer. Autant pour permettre à celui ou à celle qui en est la victime de prendre conscience de ses possibles limites. Mais aussi, d’une certaine manière, pour pourfendre donneurs de leçons et gardiens de la morale pour qui le devoir d’exemplarité s’applique surtout aux autres. Prenons par exemple le FBI, cette légendaire agence fédérale étasunienne qui traque les criminels et qui eut à sa tête durant près de 37 ans un directeur qui fit trembler tout le système politique de son époque. Y compris jusqu’à la Maison Blanche. Mais soyons indulgent et, du passé, faisons table rase. Pour arriver à ces derniers jours où deux faits ridicules, et sans doute anodins pour le commun des mortels, se révèlent tout simplement affligeants.

http://si-vis.blogspot.fr/2017/01/cyber-fbiaie-aie-aie.html

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :