Publié par : pintejp | décembre 13, 2016

Sur Internet, tout le monde pense que vous êtes un terroriste

Vous l’ignorez peut-être, mais depuis le mois de juin, votre historique de navigation est sous surveillance. Avec la dernière réforme de la procédure pénale, “le fait de consulter habituellement un service de communication au public en ligne mettant à disposition des messages, images ou représentations soit provoquant directement à la commission d’actes de terrorisme, soit faisant l’apologie de ces actes lorsque, à cette fin, ce service comporte des images ou représentations montrant la commission de tels actes consistant en des atteintes volontaires à la vie est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende”. Article 421-2-5-2 du Code pénal. C’était une vieille lune de la droite : en 2012, après l’affaire Merah, Nicolas Sarkozy l’appelait déjà de ses voeux, provoquant l’ire de la gauche. Mais l’heure est aux boussoles désorientées, et c’est finalement un gouvernement de gauche qui a fait entrer ce nouveau délit dans la loi.

http://www.telerama.fr/medias/delit-de-consultation-de-sites-terroristes-le-danger-du-pre-terrorisme,151208.php


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :