Publié par : pintejp | mai 23, 2015

L’US Navy veut protéger ses drones contre le piratage

L’avènement des drones et la transformation numérique des systèmes de combats poussent la Navy américaine à investir sérieusement dans la cybersécurité, quitte à faire appel à des entreprises privées.

Pour lutter contre la recrudescence de cybermenaces à l’heure où les drones se posent clairement comme le futur de l’aviation militaire, le Naval Air Systems Command (NAVAIR), qui gère les aéronefs et missiles au sein de la marine de guerre américaine, fait appel à des entreprises privées.

http://www.usine-digitale.fr/article/l-us-navy-veut-proteger-ses-drones-contre-le-piratage.N331121

L’ANSSI et l’UGAP signent une convention de partenariat 

Administrations, collectivités locales, acheteurs : les produits de sécurité qualifiés et certifiés par l’Agence seront valorisés dans le catalogue de l’Union des groupements d’achats publics.

Pour accompagner la Politique de Sécurité des Systèmes d’Informations de l’État (PSSIE), et dynamiser la filière cybersécurité en France, l’ANSSI a signé avec l’Union des groupements d’achats publics (UGAP) cette convention relative à l’achat public dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information.

L’ANSSI sera associée aux procédures d’achat de l’UGAP entrant dans son domaine de compétence. La visibilité des produits qualifiés et certifiés sera renforcée, aussi bien sur les supports de communication de l’UGAP que sur le site de l’Agence.

http://www.ssi.gouv.fr/actualite/lanssi-et-lugap-signent-une-convention-de-partenariat-le-7-mai/

There are probably more than a few journalists – and I used to be one of them – who scoff at the idea that they have to do any more than they’re currently doing to protect their sources.
In fact I think for a lot of us “metadata” sounds like a bit of a bore.

http://www.icij.org/blog/2015/05/be-paranoid-how-one-reporter-learned-danger-metadata

Cette technique, qui demande du bagout et une certain culot, sévit surtout dans les entreprises de taille moyenne à importante, où le service financier ne connait pas forcément tous les dirigeants de la société. Il est ainsi plus facile de tromper son monde.

Pour s’éviter ce genre de problème toujours pénible, la Banque Populaire a mis au point une application pour Apple Watch et Android Wear. Ce logiciel informe le chef d’entreprise des flux d’argent sortants et entrants de sa société. Il recevra une notification en cas de virement réalisé par l’entreprise.

Surtout, l’application affichera le pays vers lequel un virement sera effectué. Si ce pays lui semble suspect ou atypique, comme c’est le cas pour les « fraudes au président », il pourra le refuser directement depuis son poignet. Une mesure de sécurité originale et qui pourrait bien freiner ce type d’escroquerie.

Lire

Si l’on en croit les incidents de sécurité détectés et analysés par le réseau ThreatMetrix Digital Identity entre octobre 2014 et mars 2015, la plus grande cybermenace ayant pesé sur les entreprises françaises durant cette période viendrait de l’intérieur. Autrement dit, de France.

Jusqu’à présent pourtant, la majorité des cyberattaques avaient pour origine des pays tiers comme la Russie, l’Asie ou l’Afrique. Sauf qu’aujourd’hui, ce phénomène de gangrène semble se généraliser à toute l’Europe. Ainsi, 72% des actes cybercriminels recensés au Royaume-Uni proviendraient d’Irlande et d’Angleterre, 81% en Allemagne, 54% aux Pays-Bas, 94% en Italie et 85% en Russie.

Lire

Une lumière crue jetée sur l’ampleur des faits de pédophilie en Grande-Bretagne. La police britannique enquête sur plus de 1.400 personnes, dont 261 «personnalités», dans des affaires d’abus d’enfants, révèle le Guardian. L’«Opération Hydrant», lancée en 2014 pour coordonner les enquêtes au niveau national, a mis au jour des actes pédophiles, récents et anciens, à «une échelle saisissante» qui concerne toutes les couches de la société, selon Simon Bailey, à la tête de l’opération.

Lire

Publié par : pintejp | mai 22, 2015

Les algorithmes seront les nouveaux urbanistes

Le Big Data et le traitement de ses données vont révolutionner les processus de décisions et la façon dont les urbanistes, et tous les acteurs de la Ville, travailleront demain. La connaissance approfondie des éléments urbains et des données statistiques sont les outils qui aideront les décideurs à définir les politiques urbaines et les choix stratégiques pour le développement des territoires.

Connaitre en temps réel les consommations énergétiques, les déplacements, la typologie de la population (âge, sexe, revenus, taux d’équipements, habitudes de consommation, etc.) ou encore l’occupation foncière sera d’une aide considérable pour les urbanistes dans le choix des équipements, le nombre de logements à construire, l’emplacement des éléments urbains, la réorganisation des transports collectifs ou encore la concertation avec les habitants.

Lire

Publié par : pintejp | mai 22, 2015

The revision of ISO 31000 on risk management has started

Reducing, anticipating and managing risk are all part of the daily grind for organizations that have integrated risk management into their business strategy. That’s why they often turn to ISO 31000 on risk management to support themselves in this task.

Read

The sense of tragedy is that the world is not a pleasant little nest made for our protection,
but a vast and largely hostile environment, in which we can achieve great things only by defying the Gods; and that this defiance inevitably brings its own punishment.

Read

L’Ecole de Guerre Economique publie le Rapport d’alerte « La France peut-elle vaincre Daech sur le terrain de la guerre de l’information? » sous la direction de Christian Harbulot.

Le 8 avril 2015, la chaîne française TV5 Monde était victime d’une cyberattaque inédite. Les pirates informatiques se revendiquant du « Cybercaliphate », associé au groupe djihadiste « Daech », ont pénétré les réseaux informatiques de ce média français prenant le contrôle de ses moyens de diffusion télévisuels et sur Internet. Depuis, cet électrochoc a engendré une prise de conscience majeure sur la guerre de l’information qui fait rage contre le groupe terroriste.

Aujourd’hui, ce rapport dresse pour la première fois un constat accablant sur les enjeux colossaux liés à la guerre de l’information contre Daech. Quels sont les moyens déployés par les pirates informatiques sur Internet ? Que revendiquent-ils ? Comment la France peut-elle vaincre Daech sur le terrain de la guerre de l’information ?

Préfacé par Alain Juillet, président du Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises (CDSE) et ancien Haut Responsable à l’Intelligence Economique, ce rapport d’alerte constitue une réflexion stratégique essentielle pour mieux comprendre les enjeux liés à la fois à la guerre de l’information et au développement du terrorisme.

LIRE

Older Posts »

Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 603 autres abonnés