Publié par : pintejp | septembre 21, 2011

Cyberattaque contre un conglomérat japonais

Mitsubishi Heavy Industries a confirmé lundi 19 septembre que plusieurs de ses ordinateurs avaient été piratés. Le groupe Mitsubishi compte les principales entreprises d’armement japonaises, avec des usines construisant des sous-marins, des missiles et des composants pour les centrales nucléaires. Selon le quotidien Yomiuri Shimbun, environ 80 ordinateurs infectés ont été découverts au siège du groupe à Tokyo, ainsi que dans plusieurs sites de recherche et de construction, notamment aux chantiers navals de Kobe, qui construisent des sous-marins et des pièces pour centrales nucléaires.

Lire la suite

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 813 followers

%d bloggers like this: